réparation équipement du logement

Prise en charge de réparation équipement du logement, locataire ou propriétaire ?

Qui des deux a l’obligation de prendre en charge la remise en état des équipements d’un logement en cas de dysfonctionnement ? Une bonne question que beaucoup de locataires s’interrogent avant de signer un contrat de bail ! Il faut savoir que le locataire et le propriétaire sont tous les deux responsables si une réparation est nécessaire. Cependant, la prise en charge de l’un ou de l’autre se fait en fonction de la situation. Détails !

En cas de panne d’un équipement logement causée par la vétusté

La vétusté constitue un facteur important qui entraîne le dysfonctionnement d’un système de chauffage, des équipements de cuisine comme le four, d’un volet ou une serrure ne fermant plus… Si cette situation se présente, les réparations sont à la charge du propriétaire. Toutefois, dans certains cas, le locataire doit aussi prendre part aux dépenses de réparation. En effet, cette situation peut arriver si le contrat de location présente une grille de vétusté. Il s’agit d’une répartition des responsabilités entre le locataire et le propriétaire en cas d’usure d’un équipement du logement.

En cas d’entretien des équipements, le locataire a l’obligation d’effectuer ces opérations

Pour éviter le dysfonctionnement des appareils au cœur d’un logement loué, le locataire a l’obligation de réaliser des travaux d’entretien. En effet, afin d’éviter une panne quelconque et des dépenses importantes en réparation, entretenir les équipements est indispensable. Le locataire est ainsi tenu à respecter l’entretien des lieux et des équipements. D’ailleurs, les tâches visant à entretenir le sol, les murs, le jardin, les peintures, les canalisations… ne sont guère compliquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *